mardi 31 mars 2015

Farce du matin










Matériel supplémentaire

Les échantillons générés dans le cadre de la recherche en biologie sont extrêmement précieux et sujets à la dégradation. Pour les préserver, on les conserve donc dans des congélateurs maintenus à moins 80 degrés Celcius (qu'on désigne d'habitude sous le nom anglais de "biofreezer" ou de "moins 80").

Un des pires cauchemars du biologiste moyen est que son moins 80 ne dégèle pendant la nuit ou un long congé, sans que personne ne soit là pour rescaper le précieux matériel.

vendredi 27 mars 2015

Fixation allélique










Matériel supplémentaire

Les gènes présent sur nos chromosomes peuvent varier un peu quant à leur séquence exacte. Les différentes variétés d'un même gène sont appelés des allèles.

Faisant un parallèle avec les prénoms retrouvés dans une population, on trouvera des gens qui s'appelleront Frédérique, Frédéric, Frederick, Friedrich, Fredrik et peut-être même Phraydericque parce qu'il y a des parents irresponsables en ce bas-mionde. Mais quoiqu'il en soit, tous ces gens portent le même nom; les différences entre les façons de l'écrire ne sont pas très importantes, et le prénom est toujours au mêmeendroit (devant le patronyme) de la même façon qu'un même gène est toujours au même endroit sur un chromosome. Les différentes façons d'écrire Frédérique seraient ici l'équivalent des alléles d'un même gène.

Dans une population donnée, les différents allèles sont présents en proportions variables. Naturellement, comme nous transmettons nos chromosomes à nos enfants, plus nous avons de descendants et plus grandes sont les chances que nos allèles deviennent abondants. Quelqu'un qui ne se reproduit pas ne transmet pas ses allèles, et si ces derniers sont rares, leur fréquence dans le bassin génétique de la population diminuera.

Dans certains cas, il est possible qu'un allèle en vienne à être si répandu qu'il finisse par se substituer à tous les autres. On ne compte alors plus qu'un seul allàle pour le gène étudié, et il est par définition le même pour tous les membres de la population. On dit alors que cet allèle est "fixé". La seule façon d'obtenir de nouveaux allèles par la suite serait par l'apparition d'une mutation dans le gène, un peu comme si après un siècle où tout le monde a décidé que "Frédérique" est la seule orthographe acceptable (et utilisée), un parent anticonformiste décidait d'appeler son enfant "Frédéric".